Ondorama logo

Nos smartphones et nous : quelques réglages à connaître

Smartphone ou téléphone ? C’est toute la nuance quand à l’utilisation que l’on en fait. Soprano met en chanson l’addiction que l’on peut éprouver pour ce bijou de technologie, de même qu’Elise Giradi dans ses sketches.

Rares sont les personnes qui n’ont pas de smartphone, j’en connais quelques-unes dont une en particulier dont vous pouvez lire ici comment elle a divorcé de son Iphone en 2012 (Véronique Lacauste, NaturO’tonome, naturopathe au Bouscat).

C’est vrai qu’on peut faire plein de choses avec son smartphone, et y compris simplement téléphoner. Avons-nous besoin d’être constamment relié à Internet ? non, donc on enlève la connexion Wifi et donc les 6V/m de pollution électromagnétique qui vont avec (mesure donnée à un moment donné de la box située à mon domicile, cette mesure peut varier). Le Bluetooth ? idem, même tarif. Pour les données mobiles qui nous permettent d’envoyer/recevoir des sms et lire/envoyer des mails : on les décoche, et on les remet simplement quand on veut y avoir accès. Et pendant tout le temps où Wifi, Bluetooth, données mobiles sont décochés, notre corps nous remercie, il est moins agressé. Notre smarphone est redevenu un téléphone !

Il y a bien sûr d’autres subtilités. Par exemple, vérifier dans les réglages que l’on est bien en 3G, surtout pas en 2G, ni en 4G, beaucoup trop violent pour notre santé (ondes pulsées), même si l’on est tenté par la rapidité de transmission des infos et des téléchargements.

Bien sûr tous les conseils classiques d’utilisation du téléphone sont valables, cette page par exemple parmi la multitude existant à ce propos : http://www.bio-protection.com/comment-utiliser-le-telephone/

Deux cas habituels, faciles à résoudre :

Mon smartphone me sert de réveil : pas de problème, je le mets en mode avion et le réveil fonctionnera.

Mon alarme de local professionnel est connectée sur mon smartphone : je coupe Wifi, Bluetooth et ne laisse que les données mobiles pour être en mesure de recevoir un appel, tout en éloignant l’appareil du lit et de la table de chevet car ce n’est pas tout à fait neutre, environ 2V/m par apport aux 0,06V/m préconisés par les normes pour la santé.

Dormir avec son smartphone allumé et avec toutes ses potentialités trouble le sommeil et participe à la préparation du terrain de maladies dégénératives telles qu’Alzheimer, Parkinson, en plus des tumeurs cérébrales : voir les recherches du Dr Belpomme

Les réglages des téléphones font partie de la check-list d’Ondorama lors des diagnostics ondes électromagnétiques. Ce type d’intervention permet de débusquer les anomalies vous empêchant de bien dormir ou vous ressourcer chez vous. A votre disposition au 06 20 35 39 32 pour un devis diagnostic ou soirée personnalisée ondes électromagnétiques en réunion à domicile sur le thème de votre choix, lié aux ondes électromagnétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *