Ondorama logo

A propos du compteur Linky après la conférence débat du jeudi 5 janvier à Latresne

J’ai assisté à une conférence débat très intéressante jeudi 5 janvier à Latresne sur le thème du compteur Linky. La représentante d’ENEDIS (nouveau nom d’ERDF) était là pour convaincre les élus locaux, maires ou adjoints, de les laisser remplacer les compteurs de leurs administrés par des compteurs communiquants. La contradiction était assurée par Stéphane LHOMME, dont la commune à St Macaire a refusé l’implantation de ces compteurs, tout comme 310 autres communes, poursuivies en justice par Enedis.

Je suis bien évidemment très inquiète de voir arriver ces compteurs communiquants, et désapprouve leur installation imposée, qui amène, quoi qu’en dise la représentante d’Enedis, des hyperfréquences dans nos maisons ou appartements, empêchant la récupération nécessaire par aux ondes électromagnétiques déjà absorbées dans la journée par le corps en dehors du domicile, au travail, dans les magasins, dans la rue etc…

Je voudrai souligner 3 points dans cet article :

  • l’enquête ANFR sur laquelle s’appuie Enedis pour nier la dangerosité des compteurs Linky est réfutée par le CRIIREM, organisme indépendant reconnu d’utilité publique et dont les expertises ont une valeur reconnue juridiquement, à travers un article du 8 juin 2016 et une lettre ouverte du 21 juillet 2016
  • le CPL qui est considéré par la représentante d’Enedis comme un système fiable, ne dégageant aucune pollution électromagnétique, ayant fait ses preuves puisque utilisé depuis plusieurs années, n’est pas si innocent qu’elle le prétend, surtout quand il passe par des câbles non blindés : voir article de Robin des Toits (fin de l’article pour le CPL)
  • ces compteurs sont d’ores et déjà équipés d’une antenne radio pour la population en situation de précarité énergétique soit 5 millions de foyer. Il est évident que la présence de cette antenne aggrave la nocivité des compteurs, Enedis prévoit de généraliser l’installation de cette antenne radio.

Garder des « zones blanches » chez soi pour pouvoir se ressourcer est important pour préserver notre santé. Les compteurs Linky ne permettront plus cette récupération naturelle, c’est pourquoi nous devons nous mobiliser pour garder les compteurs actuels et refuser les compteurs communiquants.

http://antennes31.org/pdf/LINKY_Contre-Argumentaire.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *